INVESTIR SUR RAIZERS

Raizers vous permet d’investir, à partir de 1 000€, dans la sélection de produits d’investissement européens non cotés réalisée par notre équipe d’analystes. Vous construisez votre portefeuille en diversifiant les investissements sur 4 types de produits :

 

1. Inscription

Nos accréditations réglementaires nous imposent de limiter l’accès aux détails des opérations aux personnes identifiées. L’accès aux opérations nécessite donc la création d’un compte.

Cette inscription est gratuite et prend quelques minutes seulement. Pour vous identifier, nous vous demandons de nous fournir vos coordonnées (nom, prénom, adresse email et téléphone) et de choisir votre mot de passe. Vous pouvez également vous inscrire grâce à votre profil LinkedIn.

 

2. Accès à votre espace personnalisé et au détail par projet

Votre espace personnalisé vous permet d’accéder à l’ensemble des informations relatives aux opérations présentées sur la plateforme :

Cet espace vous permet également d’échanger en direct avec les entreprises via l’accès à un forum personnalisé par opération.

Enfin, vous retrouvez les informations fournies lors de votre inscription sur la page « Mon Profil ».

 

3. Votre investissement

Lorsque votre sélection est faite, vous pouvez cliquer sur le bouton « Investir ».

Nous vous invitons tout d’abord à compléter votre profil en précisant vos adresse, nationalité, pays de résidence fiscale et en nous fournissant votre IBAN, nécessaire au remboursement du capital et au paiement des intérêts dans le cadre des opérations de prêt.

Le traitement des paiements par carte bancaire et virement est réalisé en collaboration avec notre partenaire, prestataire en service de paiement européen agréé, la société MangoPay SA, filiale du Crédit Mutuel Arkea.

Les produits actuellement proposés sur la plateforme Raizers ne présentent aucun frais direct pour vous. 

 

4. Suivi de votre investissement

Raizers reste votre interlocuteur privilégié après la levée de fonds. Nous devenons dans la grande majorité des cas le représentant de vos intérêts (investissement en capital) ou de la masse des obligataires (investissement en prêt obligataire) après la levée de fonds. Dans le cas des holdings d’investissement, nous pouvons également assumer la présidence de ces sociétés. Si tel n’était pas le cas, cette information est précisée dans la « Fiche d’information intermédiaire » avant votre investissement.

Aussi, dans tous les cas, Raizers vous met à disposition une interface dédiée par opération avec l’ensemble des éléments fournis par l’émetteur après le financement. Une fois par an, Raizers réalise un bilan complet des opérations qui est fourni à l’ensemble des investisseurs.

 

PRÊTER AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS

Raizers permet aux investisseurs, particuliers ou entreprises, de participer au financement de projets de promotion immobilière (construction neuve) ou d’opérations réalisées par des marchands de biens (division et rénovation en vue de la revente).

Pour chaque projet sélectionné, Raizers organise une levée de fonds sous forme de prêt obligataire auprès des investisseurs :

Le prêt obligataire est souscrit soit :

Le prêt consenti s’accompagne parfois de garanties apportées par l’opérateur, sous forme de caution personnelle sur son patrimoine ou de garantie à première demande fournie par la maison mère du groupe.

Exemple d'emprunt obligataire :

crowdfunding immobilier, greencrowdfunding, financement participatif, immobilier locatif participatif, complément fonds propres, CRE

 

LES 5 BONNES RAISONS D'INVESTIR EN CROWDFUNDING IMMOBILIER

Nous vous rappelons que le prêt à des sociétés non cotées comporte des risques spécifiques (avertissement sur les risques).

 

LA FISCALITÉ

Raizers prend en charge la gestion des remboursements obligataires. L’opérateur paie ses échéances par l’intermédiaire d’un compte séquestre. Les éventuels prélèvements fiscaux sur vos gains sont alors réalisés par Raizers avant un versement des intérêts nets sur votre compte Raizers. Dès réception, vous pouvez les réinvestir sur une nouvelle opération ou demander leur remboursement.

Les intérêts que vous percevez dans le cadre d’un emprunt obligataire, émis par des émetteurs français et étrangers, appelés « coupons d’obligations », sont des produits de placement à revenu fixe du point de vue de l’administration fiscale.

* Pour un particulier, ces produits sont soumis au Prélèvement Forfaire Unique (flat tax), soit :

- A des prélèvements sociaux, prélevés à la source (17.2%) ;

- Au barème de l’imposition sur le revenu, avec un acompte d’imposition sur le revenu (12.8%), prélevé à la source, non libératoire.  

Cet acompte est prélevé automatiquement et est reversé sous la forme d’un crédit d’impôt dans la déclaration de revenus préremplie (case 2CK).

Néanmoins, jusqu’au 30 Novembre de l’année d’investissement (N), vous pouvez demander à être dispensé du règlement de cet acompte si le revenu fiscal de référence (RFR) de votre foyer sur les revenus N-2 est :

Cette demande de dispense est une déclaration sur l’honneur qui engage votre responsabilité en cas de fausse déclaration. Merci de nous contacter nos conseillers en investissement si vous souhaitez obtenir un modèle de demande de dispense de prélèvement.

* Pour une entreprise, les intérêts que vous percevez dans le cadre d’un emprunt obligataire, appelés « coupons d’obligations », sont des produits de placement à revenu fixe du point de vue de l’administration fiscale. Ils sont comptabilisés en tant que produits financiers et sont à ce titre soumis à l’imposition sur les sociétés (IS).

* Pour une personne physique, les intérêts que vous percevez dans le cadre d’un emprunt obligataire, appelés « coupons d’obligations », sont des rendements de capitaux mobiliers du point de vue de l’Administration Fédérale des Contributions. Vous devez, lors de votre déclaration annuelle de revenus, intégrer ces coupons à votre assiette globale.

Ces rendements sont soumis à un impôt anticipé de 35% prélevé à la source lorsqu’ils sont perçus d’une société suisse. Cet impôt fédéral est une anticipation sur l’impôt sur le revenu : son prélèvement est à la charge du débiteur, soit l’entreprise émettrice de l’emprunt.

L’impôt anticipé de 35% est remboursé aux personnes physiques domiciliées en Suisse, à condition toutefois qu'elles déclarent régulièrement, pour les impôts cantonaux et communaux, les revenus et rendements grevés de l'impôt anticipé ainsi que les capitaux qui les ont produits (remboursement effectué par les cantons en principe par imputation sur les impôts cantonaux).

* Pour une entreprise, le remboursement est accordé aux personnes morales qui ont leur siège en Suisse, à condition qu'elles comptabilisent régulièrement comme rendement les revenus grévés de l'impôt anticipé (remboursement effectué par la Confédération, plus exactement par l'Administration fédérale des contributions). 

Les conditions du remboursement sont fixées aux Art.21 à 28 Loi fédérale sur l’impôt anticipé (LIA)

Chaque année, dans le courant du mois de Février, nous vous faisons parvenir un Imprimé Fiscal Unique (IFU) regroupant le détail des produits perçus et des retenues à la source appliquées afin de faciliter votre déclaration fiscale. 

 

INVESTIR EN IMMOBILIER LOCATIF

 

Raizers vous permet d’accéder à un produit d’épargne dans l’immobilier jusqu’alors réservé aux professionnels de l’investissement : l’acquisition de murs de commerce ou de blocs de biens résidentiels en vue de leur location :

La liquidité est assurée par la revente du bien à terme (décision prise à la majorité des copropriétaires) ou la revente de vos actions aux autres actionnaires.

Raizers prend en charge la structuration de l’opération :

 

LES 5 BONNES RAISONS D'INVESTIR EN IMMOBILIER LOCATIF PARTICIPATIF

Nous vous rappelons que l’investissement au capital de sociétés non cotées comportent des risques spécifiques (avertissement sur les risques).

 

LA FISCALITÉ

Les dividendes sont soumis pour un particulier au Prélèvement Forfaitaire Unique (aussi appelé Flat Tax) de 30%. Raizers se charge de collecter l’impôt sur ces prélèvements et l’investisseur n’a pas à se préoccuper des déclarations fiscales.

PEA PME : Les investissements en immobilier locatif proposés sont éligibles à l’enveloppe PEA-PME. En investissant via ce type de compte et à condition de respecter la durée minimum de détention de 5 ans, les dividendes distribués seront exonérés d’impôts.

Les dividendes distribués aux actionnaires sont des rendements de capitaux mobiliers selon l’Administration Fédérale des Contributions. Vous devez, lors de votre déclaration annuelle de revenus, intégrer ces coupons à votre assiette globale.

Aussi, ces bénéfices distribués sont soumis à l’impôt anticipé de 35% lorsqu’ils sont perçus par une société suisse. Cet impôt est une anticipation de l’impôt sur le revenu. La personne morale suisse prélève et verse les dividendes au bénéficiaire, c’est-à-dire l’investisseur, en déduisant les 35% d’impôt anticipé.

L’impôt anticipé peut être remboursé aux contribuables. Cependant, il est nécessaire qu’elles déclarent leurs impôts cantonaux, communaux et ceci régulièrement, s’il s’agit de personnes physiques ; qu’elles comptabilisent de manière régulière comme rendement les revenus grevés de l’impôt anticipé, s’il s’agit de personnes morales.

Les conditions du remboursement sont fixées aux Art.21 à 28, Loi fédérale sur l’impôt anticipé (LIA).

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Raizers vous permet d’accéder à un produit d’épargne dans le secteur de la transition énergétique qui était jusqu’alors réservé aux acteurs institutionnels de la finance (banques, fonds d’investissement, etc.). En investissant en crowdfunding ENR, vous allez financer :

  • Des champs photovoltaïques, des centrales éoliennes, des installations de biomasses et hydrauliques ou encore des centrales de cogénération ;
  • En France, en Suisse, en Belgique ou au Luxembourg ;
  • Avec un horizon d’investissement de 3 à 7 ans ;
  • Pour un rendement annuel moyen de 5 à 8%.

Les acteurs de la transition énergétique peuvent nous solliciter pour l’un ou plusieurs de ces 3 besoins :

En tant que lauréats d’appels d’offres pour bénéficier d’un bonus au rachat de l’électricité

Pour renforcer leurs fonds propres

Pour faire adhérer les populations locales à leurs opérations

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) en France nomme des lauréats à ses appels d’offres. Ces derniers peuvent choisir de faire appel au financement participatif pour financer leur installation.

Le cas échéant, et à condition que 20 personnes physiques ou collectivités des départements du projet ou limitrophes à celui-ci financent 40% des fonds propres nécessaire à son installation ou 10% du coût de revient global, l’installation obtient un bonus de 3 centimes par kWh dans le cadre du contrat d’achat de l’électricité produite signé avec EDF sur 20 ans.

L’installation de centrales de production d’énergies renouvelables nécessitent des investissements conséquents avec des installations amorties sur des dizaines d’années.

Les jeunes acteurs sur ce secteur peuvent avoir besoin de compléter en fonds propres pour entraîner le levier bancaire nécessaire à la réalisation de leurs opérations.

 

Les développeurs énergétiques sont fréquemment confrontés aux réticences des populations locales quant à l’installation de leurs projets.

Ces réticences se traduisent par des recours administratifs qui ralentissent ou bloquent les installations.

En apportant de l’information intermédiée et en partageant les retombées financières de l’installation avec les habitants les plus proches du projet, le financement participatif peut limiter les recours administratifs.

 

Vous intervenez en tant que prêteur ou actionnaire de la société ayant acquis et exploitant l’actif produisant de l’énergie. La liquidité de votre investissement passe à terme par le refinancement des centrales auprès de fonds d’investissements spécialisés dans les énergies renouvelables ou de banques.

 

LES 5 BONNES RAISONS D'INVESTIR EN GREEN CROWDFUNDING

  • Vous participez à la transition énergétique ;
  • À partir de 1 000 euros ;
  • En choisissant les actifs dans lesquels vous préférez investir : éolien, biomasse, hydraulique ;
  • Que vous pouvez diversifier ;
  • Avec un risque limité compte tenu des contrats d’achats long terme mis en place.

Nous vous rappelons que l’investissement dans des sociétés non cotées comportent des risques spécifiques (avertissement sur les risques).

 

LA FISCALITÉ

La fiscalité de ces prêts obligataires ou de ces actions de sociétés est la même que celles souscrites en crowdfunding immobilier ou immobilier locatif.

INVESTIR AU CAPITAL DE PME

Raizers vous donne l'opportunité de devenir actionnaire de jeunes entreprises innovantes (startups) ou de PME en développement, à partir de 1 000€.

Vous investissez la somme de votre choix en échange d'actions de la société, sur une durée minimum moyenne de 5 ans. Cet argent est investi soit en direct dans la société soit dans la holding d'investissement créée, ayant pour seul objectif d'investir dans la société cible.

En tant qu’actionnaire,

  • Vous êtes informé du développement de la société : participation à l’assemblée générale (le cas échéant, possibilité de participer à un comité stratégique), réception des comptes annuels et d’un rapport d’activité plusieurs fois par an ;
  • Vous pouvez percevoir une plus-value à terme lors de la revente des actions à un autre investisseur ; éventuellement des dividendes annuels si la société génère suffisamment de bénéfices.

 

LES 5 BONNES RAISONS D'INVESTIR EN CAPITAL RISQUE

  • Vous permettez à de jeunes sociétés de se développer et devenez un acteur de l'économie réelle ;
  • Tout en développant votre réseau ;
  • Sur plusieurs sociétés car l'investissement minimum vous permet une diversification ;
  • Avec un rendement potentiel à terme illimité ;
  • Et en limitant, le cas échéant, le risque par le biais des dispositifs de défiscalisation.

Nous vous rappelons que l’investissement au capital de sociétés non cotées comporte des risques spécifiques (avertissement sur les risques).

 

LES AVANTAGES FISCAUX

La fiscalité des actions non cotées est la même que celle acquises dans le cadre d'un investissement en immobilier locatif. Compte tenu du risque pris lorsqu'il s'agit de jeunes sociétés ou de PME en développement, différents avantages fiscaux mis en place par les législateurs sont proposés à nos investisseurs. 

Pour rappel, le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et celui-ci est susceptible d'être modifié ultèrieurement. 

  • Vous êtes résident fiscal français
    • Le dispositif Madelin (réduction de votre impôt sur le revenu)

Réduction d’impôt

18% des montants investis sur l'impôt sur le revenu

Montant maximal

•50 000€ d’investissement pour une personne seule soit
9 000€ de réduction
•100 000€ d’investissement pour une imposition commune soit
18 000€ de réduction
 

La réduction sera plafonnée à 10 000€ par année, reportable. 

Versements à retenir pour calculer sa réduction d’impôt

Pour conserver son avantage fiscal, le souscripteur devra conserver ses parts au minimum jusqu’au 31 décembre de l’année N+5


Souscriptions effectuées entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année fiscale en cours

Exemple

Un investissement de 3000€ permet une réduction d’impôt de 540€

 

Conditions d’éligibilité des sociétés à la réduction fiscale

Doit

Ne doit pas

•Répondre aux critères de PME européennes à savoir :
oEmployer moins de 250 salariés
oRéaliser un chiffre d’affaire n’excédant pas 50M€
oDisposer d’un bilan inférieur à 43M€
•N’exercer son activité sur aucun marché OU l’exercer sur un marché, quel qu’il soit, depuis moins de 7 ans après sa première vente commerciale
•Être créée depuis plus de 7 ans si :
oL’investissement est destiné à financer l’intégration d’un nouveau marché (géographique ou de produits) et si son montant est supérieur à 50% du chiffre d’affaires annuel moyen réalisé par la société au cours des cinq dernières années.
•Exercer une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libéral
•Avoir son siège de direction effective dans un Etat membre de l’Union européenne, en Islande, en Norvège ou au Liechtenstein
•Être soumise à l’impôt sur les sociétés dans des conditions de droit commun
•Compter au moins deux salariés à la clôture de l’exercice qui suit la souscription ou un salarié si la société est soumise à la chambre des métiers et de l’artisanat
•Exercer une activité financière, de gestion de patrimoine mobilier (art 885 O quater du CGI) immobilière ou une activité procurant des revenus garantis en raison d’un tarif réglementé de rachat de la production ou bénéficiant d’un contrat offrant un complément de rémunération
•Exercer une activité de construction d’immeubles en vue de leur vente ou de leur location
•Posséder des actifs constitués de façon prépondérante de métaux précieux, d’œuvres d’art, d’objets de collection, d’antiquités, de chevaux de course ou de concours ou, sauf si l’objet même de leur activité consiste en leur consommation ou en leur vente au détail, de vins ou d’alcools
•Avoir procédé au remboursement total ou partiel de ses apports dans les douze mois précédents

 

 

 

  • Le compte PEA PME

Le Plan d’Épargne en Action Petite et Moyenne Entreprise (PEA PME) est un compte titre qui favorise l’investissement dans les jeunes entreprises qu’elles soient cotées ou non. Il permet de bénéficier d’exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values sous certaines conditions.

Le plafond maximum est de 75 000€ et il est cumulable avec le PEA classique. Les avantages sont les suivants :

  • Retrait avant 2 ans : la plus-value nette est taxée à 22,5% + prélèvements sociaux
  • Retrait entre 2 ans et 5 ans : la plus-value nette est taxée à 19% + prélèvements sociaux
  • Retrait à plus de 5 ans : la plus-value nette n’est pas taxée + prélèvements sociaux

En ce qui concerne l'exonération d'impôt pour les dividendes, celle-ci ne s'applique que dans la limite où le dividende ne dépasse pas 10% de l'inscription en compte de ces placements.

Attention, l’investissement via votre PEA-PME n’est pas cumulable avec la réduction d’impôt loi Madelin expliquée ci-dessus. Il s’agit donc de définir à l’avance la stratégie de votre investissement.

  • Vous êtes résident fiscal suisse

Les plus-values réalisées sur vos investissements en capital sont exonérées d'impôt.

  • Vous êtes résident fiscal belge

L’état belge a décidé de mettre en place, dans la loi programme du 10 août 2005, un dispositif permettant de réduire le montant de votre investissement : le tax shelter.

Lorsque vous souscrivez au capital d’une microsociété ou d’une PME belge, vous pouvez déduire respectivement 30% ou 45% du montant de votre investissement de votre revenu pour l’année durant laquelle a lieu votre investissement, à condition d’investir :

  • Dans une société n’ayant pas d’objet social immobilier ou financier ;
  • Ayant moins de 4 ans ;
  • Pour une microsociété, ayant moins de 700 000 euros de chiffre d’affaires, 10 salariés et 350 000 euros de bilan ;
  • Pour une PME, ayant moins de 9 000 000 euros de chiffre d’affaires, 50 salariés et 4 500 000€ euros de bilan ;

Ce dispositif exclut les apports en nature. Aussi, le montant des apports pouvant bénéficier de la réduction d’impôt est limitée à 100 000 euros par période imposable et par contribuable. Aussi, la durée de conservation des titres est fixée à 4 ans.